Créer mon blog M'identifier

Expatriation : mes 5 conseils pour bien se préparer

Le 2 octobre 2017, 11:33 dans Voyage 0

Comme vous le savez peut-être, un projet d’expatriation au Canada trotte dans ma tête depuis quelques mois déjà. Mais partir travailler au-delà des frontières de notre douce France demande un minimum d’organisation et de préparation. Voilà donc déjà plusieurs mois que je planche sur le sujet. Je partage aujourd’hui avec vous mes découvertes et astuces pour organiser ce séjour plus ou moins long à l’étranger.

Repérer les lieux avant le départ

Il est important de bien se renseigner sur les conditions de vie de votre pays d’accueil, surtout si vous ne partez pas seul. Un voyage de repérage permet d’appréhender plus facilement le pays d’expatriation. N’hésitez pas à rester plusieurs semaines pour prendre le pouls de votre futur environnement. J’ai par exemple passé 3 semaines à Montréal, à repérer les quartiers, me renseigner sur les conditions de vie et de travail auprès d’amis expatriés. Cela m’a ouvert les yeux sur pas mal de choses.

Bien préparer ses démarches administratives

Pour partir l’esprit tranquille, il est important de bien préparer son départ et d’être en règle avec l’administration française. Et les démarches sont nombreuses. Il faut par exemple penser à déclarer son changement de situation au centre des impôts, à la CAF, à Pôle Emploi, à l’ambassade…Si ceux qui partent dans le cadre d’une mutation sont aidés par leur entreprise, les autres sont totalement livrés à eux-mêmes. Il faut également penser au Visa, aux billets d’avion, au futur logement, aux démarches pour ouvrir un compte bancaire sur place…N’oubliez pas de souscrire à une assurance voyage. Il existe même des contrats d’assistance pour les expatriés.
Il faut également penser à résilier tous ses contrats (téléphone, internet, EDF…) et se renseigner sur les démarches à effectuer une fois sur place.

Penser à sa couverture sociale

Saviez-vous que le départ à l’étranger entraine une modification de vos droits en matière sociale ? Si pour l’UE des accords sont pris entre les pays, certains pays n’ont pas signé d’accords de sécurité sociale avec la France. Dans la majorité des cas, vous relèverez donc du régime local du pays. Pour plus de renseignements à ce sujet, n’hésitez pas à consulter le site très fourni de France Diplomatie :  http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/protection-sociale/

Choisir son statut

Etudiant, stage, programme Vacances-Travail, volontariat, recherche d’emploi à l’étranger…avant de partir, il va falloir définir le meilleur statut vous concernant. Cela facilitera vos démarches et vous guidera dans vos recherches. De nombreux forums existent pour vous aider et une forte communauté d’expatriés français est là pour répondre à toutes vos (nombreuses) questions. Profitez-en.

S’adapter

Lorsqu’on a pour projet de s’expatrier, il ne faut jamais sous-estimer le déracinement. Il faut donc se laisser du temps pour construire son cocon et apprivoiser son nouvel environnement. Pour s’imprégner plus facilement de la culture de votre nouveau pays d’accueil, il est important de garder l’esprit grand ouvert et de ne pas céder au jeu des différences/ressemblances. Apprendre ou perfectionner la langue du pays, s’ouvrir aux autres, sortir, se mélanger à la population locale, participer à des évènements…voici le meilleur moyen de nouer des contacts et de s’immerger pleinement dans cette nouvelle culture et apprivoiser ses codes.

Alors, prêt pour l’expatriation ? Je me donne encore quelques mois pour peaufiner mon projet…

Amérique du Sud : comment bien préparer son voyage ?

Le 14 août 2017, 10:09 dans Voyage 0

Vous projeter de faire une excursion en Amérique du Sud et ne savez pas trop par où commencer pour organiser votre séjour ? Vous vous posez plein de questions et avez besoin d’aide pour vos préparatifs ? Voici donc mes astuces pour organiser votre premier voyage en Amérique du Sud sans stress. Prêts à boucler vos bagages ?

Pourquoi un voyage en Amérique du Sud ?

L’Amérique du Sud offre des paysages à couper le souffle et rassemble de nombreux pays disposant chacun d’une richesse culturelle attachante et extraordinaire. Pour découvrir les différentes facettes de ce vaste territoire, il va falloir faire des choix. Vous pouvez par exemple opter pour un circuit en Patagonie pour ainsi combiner le Chili et l’Argentine.

L’Amérique du Sud est synonyme d’évasion, de grands espaces, d’aventures et de cultures. Il existe des circuits au Pérou, Chili, Bolivie…pour tous les goûts et toutes les envies de voyage.

L’administratif

3 mois avant de partir, vérifiez bien que votre passeport est à jour. En effet, dans certains pays, on peut vous refuser l’entrée si votre passeport expire dans les 3 à 6 mois après la date de votre billet retour. Prudence donc. Si vous devez le faire refaire, prenez en compte les délais de 1 à 3 mois selon la période et les régions.

Prévoyez également de faire des copies de tous vos documents administratifs. Stockez donc des copies de votre passeport, billet d’avion, réservation d’hôtel…sur votre boîte mail et celle d’un ami par exemple. Vous pouvez également envoyer des copies de vos documents à votre ambassade.

Pensez également à contacter votre banque pour lui indiquer les pays que vous allez visiter et retirez quelques devises. Vous pouvez tout aussi bien retirer de l’argent aux distributeurs automatiques une fois sur place, à l’aéroport par exemple.

Souscrivez également à une assurance voyage pour partir l’esprit léger.

Sachez que les visas pour l’Amérique du Sud sont gratuits et que vous pouvez rester maximum 3 mois dans chaque pays avec un visa touriste.

Santé et hygiène

Avant de vous envoler vers l’Amérique du Sud, prenez rendez-vous chez votre médecin pour un bilan complet. Demandez-lui également une ordonnance afin de vous constituer une pharmacie complète (anti-moustiques, anti-diarrhéique, désinfectant…). Renseignez-vous auprès de lui sur les vaccins obligatoires pour la visite des pays d’Amérique du Sud. Vous pouvez également consulter un Centre de Vaccination International.

Si vous prenez un traitement sur ordonnance, apportez une réserve suffisante de vos remèdes en voyage.

Vérifiez bien que votre couverture santé est internationale.

Et bien entendu, avant le départ, faites un petit tour sur le site des Conseils aux voyageurs de France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

Le paillage : l'astuce pour réussir son jardin

Le 17 juillet 2017, 16:58 dans Jardin 0

Difficile d'avoir un joli jardin tout au long de l'année. Mauvaises herbes, gel, manque d'entretien, mauvaise exposition, produits inadaptés... Il faut connaître les bons gestes pour éviter la catastrophe. Dans ce billet, nous allons parler d'une solution assez simple pour préserver nos plantes et même apporter une touche de raffinement à votre jardin : le paillage.

Le paillage comme protection et décoration

De plus en plus de jardinier adoptent la méthode du paillage pour leurs arbustes et leurs plantes. Cela consiste à recuvrir la terre avec des produits adaptés pour protéger la plante et le sol. Avec ce système oubliez votre désherbant. En plaçant du paillage aux pieds de vos plantes, vous empêcherez la pousse des mauvaises herbes. De plus c'est très simple à réaliser. Il suffit de placer une couche d'une petite dizaine de centimètres à même le sol.

En plus de son pouvoir contre les mauvaises herbes, le paillage permet de protéger la terre et de la garder humide plus longtemps. Vous ferez des économies en apport d'eau et vos plantes auront l'environnement et les conditions nécessaires pour se développer de la meilleure des façons. 

Enfin dernier point, le paillage apporte un certain côté homogène à votre jardin au niveau de l'esthétisme. Laissez aller votre imagination et profiter d'un joli jardin avec copeaux et écorces de différentes couleurs.

Quel paillage choisir ? 

Il existe de un grand nombre de paillages différents en fonction du type de plante. Par exemple pour les potagers (cucurbitacées, courges, melons...), on prendra plutôt la paillette de chanvre ou encore du mulch de cacao. Les coques de coco ou les écorces de pains sont plutôt destinés aux arbustes de massifs. C'est un type de paillage végétal et organique se décompose au fil du temps.

Il existe aussi les paillages dits minéraux comme les billes d'argile ou encore la pouzzolane. Ces paillages sont utilisés pour les arbustes et plantes permanentes. Pour ce cas de figure on mettra alors une toile de paillage pour préserver le sol plus longtemps et éviter d'avoir à entretenir la plante régulièrement. 

Enregistrer

Voir la suite ≫